28 janvier 2013

le protocole d'essaie RespiSTIM-SLA

La stimulation phrénique intradiaphragmatique implantée précocement dans la sclérose latérale amyotrophique retarde-t-elle le recours à l’assistance ventilatoire ? RespiSTIM-SLA

Date de mise à jour : 26/12/12

Aire thérapeutiqueNeurologiePathologieSclérose Latérale AmyotrophiqueCentre coordonnateurService de pneumologie Hôpital Pitié-SalpêtrièreType de produitProduit de santé,Dispositif médicalPhaseN/AOrganisme promoteurAssistance Publique des Hôpitaux de Paris
Personne à contacterCoordonnateur: Dr. Jésus GONZALEZEmail du contactjesus.gonzalez@psl.aphp.fr
Téléphone du contact0142167859
Référence AFSSAPS ou EUDRACT2012-A00178-35Référence CPPCPP Ile de France VIObjectif de l'étude

Démontrer que la stimulation phrénique intradiaphragmatique à faible intensité ralentit la progression de l'atteinte respiratoire d'une façon suffisamment nette pour retarder le recours à la VNI (Ventilation Non Invasive).

Date de début de l'essai24/09/12Date de clôture prévisionnelle du recrutement23/09/14LocalisationRégions : Alsace, Aquitaine, Auvergne, Basse-Normandie, Bourgogne, Bretagne, Centre, Haute-Normandie, Ile-de-France, Languedoc-Roussillon, Limousin, Lorraine, Midi-Pyrénées, Nord-Pas-de-Calais, P.A.C.A, Pays-de-la-Loire, Rhône-Alpes
Départements : 06-Alpes-Maritimes, 13-Bouches-du-Rhône, 14-Calvados, 21-Côte-d'Or, 22-Côtes-d'Armor, 31-Haute-Garonne, 33-Gironde, 34-Hérault, 37-Indre-et-Loire, 42-Loire, 49-Maine-et-Loire, 54-Meurthe-et-Moselle, 59-Nord, 63-Puy-de-Dôme, 67-Bas-Rhin, 69-Rhône, 75-Paris, 76-Seine-Maritime, 87-Haute-Vienne
Villes concernéesStrasbourg, Bordeaux, Clermont Ferrand, Dijon, St Brieuc, Tours, Paris, Montpellier, Limoges, Nancy, Toulouse, Lille, Caen, Rouen, Angers, Marseille, Nice, Lyon, St Etienne.Description des conditions détaillées de l'essai pour le patient

Les patients bénéficieront de l’implantation d’un neurostimulateur phrénique et seront randomisés en 2 groupes : neurostimulation précoce ou neurostimulation à l’apparition d’une insuffisance respiratoire avec hypoventilation et nécessité de VNI.

Tous les 3 mois ils bénéficieront d’un suivi de la fonction respiratoire auquel s'ajouteront tous les 6 mois un examen du sommeil par polysomnographie et un exploration du diaphragme.

Après la mise sous VNI les patients bénéficieront d’un suivi téléphonique trimestriel pendant une période maximale de 2 ans.

Critères d'inclusion et d'exclusion

Homme ou femme âgé de 18 ans et plus présentant un diagnostic probable ou certain de SLA selon les critères de l’Escorial, avec une capacité vitale comprise entre 80% et 60% de la théorique et une fonction phrénique préservée.

Nombre de patients74Nombre de volontaires sains0Nombre de participants en France74Reste du monde0

Posté par CHARCOT SLA à 23:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur le protocole d'essaie RespiSTIM-SLA

    voila mon protocole j'essairai selon ma fatigue de vous raconter chaque jour ce qu'il se passe a bientot!!!!

    Posté par CHARCOT SLA, 29 janvier 2013 à 00:35 | | Répondre
Nouveau commentaire